les étapes à suivre pour le coulage d’un pilier en béton

les étapes à suivre pour le coulage d’un pilier en béton

Dans presque tous les domaines et surtout celui de la construction, on ne peut plus se passer du béton. Effectivement, il s’agit d’un matériau à la fois facile à manier et très résistant. Bien qu’il ait la caractéristique froide des pierres, le béton a une faible empreinte de carbone sur le cycle de vie. Il ne présente aucun effet négatif sur l’environnement, il est insensible au feu et aux rouilles. Vous souhaitez couler un pilier en béton ? Voici les étapes à suivre.

Préparer le ferraillage et couler la fondation

Rappelons d’abord qu’un béton armé est constitué d’armatures réalisées avec des fers à bétons. Il s’agit d’une sorte de squelette qui permet à la structure d’être stable. Il faut noter que ce matériau est sans doute très résistant en compression, cependant, il est faible en traction. Pour réaliser une armature de béton, il faut des fers à béton. Pour des piliers, il faut des barres de fer ø 10 pour les filants et des barres de fer ø 6 pour les cadres. Cependant, ces références peuvent changer en fonction de la charge que le pilier va supporter. Commencez donc par le ferraillage de la semelle. Mesurez la dimension de la fondation qui est généralement plus large que la dimension du poteau. Découpez les fers à béton de ø 10 à la mesure de la dimension. L’objectif est de faire une cadre ou un carré selon la solidité attendue. Pour assembler les fers, utilisez du fil recuit. Fixez quatre filants (amorces) où l’armature du poteau va être fixée. Creusez la fondation, déposez-y du béton de propreté puis placez le ferraillage de la fondation. Pour terminer la première étape, coulez le béton de fondation. Laissez sécher quelques jours avant de continuer. Ici, vous trouverez comment calculer le dosage de béton.

Réaliser le coffrage et le coulage du béton

Le coffrage est un élément indispensable dans la réalisation d’un béton. Il peut être conçu avec du bois (des planches) ou de l’acier. Il s’agit d’une sorte de moule qui va contenir le béton et lui donner sa forme jusqu’à ce qu’il se solidifie. Assemblez ou découpez des planches pour en faire des panneaux. La largeur de ces panneaux dépendra de la dimension du pilier que vous envisagez de construire. Passez à la conception du coffrage du pilier, et laissez une face ouverte pour introduire l’armature. Lorsque vous avez fini d’assembler les trois panneaux du coffrage, introduisez d’abord l’armature et attachez-la aux amorces laissées pendant la fondation. Refermez le coffrage tout en assurant qu’il est solidement fixé avec des serre-joints. N’oubliez pas de vérifier sa verticalité avec un niveau à bulle. Utilisez des étais pour le soutenir en cas de besoin. Vous pouvez enfin passer au coulage du béton. Afin d’être sûr que le béton se tasse bien, utilisez un vibreur béton ou donnez des petits coups au coffrage avec une planche. Laissez le béton sécher quelques jours avant de passer au décoffrage. Un pilier est le plus souvent destiné à supporter des charges importantes sauf s’il s’agit d’un pilier de portail. Donc, il n’est pas raisonnable de le faire soi-même si l’on n’a pas les connaissances nécessaires en maçonnerie.

Sandrine Collet

Les commentaires sont fermés.